Suivez Nous

Rwanda : “Tous tes enfants dispersés”, une œuvre qui décrit le génocide avec douceur et fermeté

Djibo B. AMADOU | | Litterature

L’écrivaine franco-rwandaise Beata Umubyeyi Mairesse. © Rodolphe ESCHER/Flammarion

Il ya 25 ans, le génocide des Tutsis avait attiré l’attention du monde entier ; pour éviter la même errance, l’écrivaine franco-rwandaise Beata Umubyeyi Mairesse rappelle l’histoire à travers sa plume.

“Un peuple qui oublie son passé, se condamne à le revivre” disait winston Churchill, cette citation n’a pas été occultée par l’écrivaine Beata Umubyeyi Mairesse qui a écrit “Tous tes enfants dispersés” en rappelle du génocide rwandais. Pour elle l’événement mérite d’être décrit avec douceur et fermeté car les mots sont importants.

La romancière franco-rwandaise revient sur l’avant et l’après du génocide, selon les chiffres officiels près de 800.000 Tutsis ont été tués. Il faut donc sans cesse parler et écrire pour démoraliser le futur afin que l’histoire ne se répète jamais. 《Je pense qu’il faut lire les témoignages》 dit-elle en substance.

L’après génocide est relativement apaisant, les victimes et les bourreaux se sont réconciliés, le plus important est que le Rwanda a tiré les leçons de son erreur. Aujourd’hui, le pays se construit et figure parmi les plus performants du continent africain.

 

Djibo B. AMADOU