Suivez Nous

Nawal al-Saadawi, l’écrivaine féministe égyptienne est morte à 89 ans

Irene COULIBALY | | Litterature

Nawal al-Saadawi, l’écrivaine féministe égyptienne décédée à 89 ans

L’écrivaine a notamment écrit deux livres féministes de référence, à savoir “Au début, il y avait la femme“ et “La femme et le sexe“.

 

Emancipatrice des femmes dans le monde arabe, Nawal al-Saadawi est décédée ce dimanche à l’âge de 89 ans, a annoncé le journal d’Etat al-ahram. Elle était réputée pour son engagement dans la lutte pour les droits des femmes et contre le patriarcat dans le monde arabe.

Médecin de formation, cette femme engagée a écrit une cinquantaine d’ouvrages pour affirmer son opposition à la polygamie, au port du voile, à l’inégalité des droits de succession entre hommes et femmes en islam et aussi contre l’excision qui frappe 90% des femmes égyptiennes.

Exilée aux États-Unis en 1993 après avoir reçu des menaces islamistes, elle s’est consacrée à l’écriture en résidence pendant trois ans. De retour en Égypte en 2005, elle se lance dans une campagne présidentielle mais fini par abandonner la course affirmant que les forces de l’ordre l’empêchaient de faire ses meetings électoraux.

Une plainte a ensuite été portée contre elle en 2007 par l’institution théologique Al-azhar, une des plus prestigieuses de l’islam sunnite pour atteinte à l’islam.

Irène COULIBALY

Mots-clefs : , , , , , , ,