Suivez Nous

J.K. Rowling, désignée à nouveau autrice la mieux payée par Forbes

Irene COULIBALY | | Litterature

Ce rang, J.K. Rowling le doit à la pièce « Harry Potter et l’enfant maudit », le film « Les animaux fantastiques 2 » et le parc.

J.K. Rowling est à nouveau l’autrice la mieux payée du monde, selon un classement fait par le magazine américain Forbes. Ce rang, Rowling ne le doit pas qu’à ses livres, mais surtout à ses réalisations telles que la pièce Harry Potter, pièces de théâtre et parc d’attractions qui ont fait monter sa fortune à 92 millions de dollars, selon le même magazine.

L’autrice du célèbre film Harry Potter est suivie dans ce classement par James Patterson, le plus riche écrivain américain et auteur de la série Alex Cross avec 70 millions de dollars. Enfin suit l’ex première dame américaine Michelle Obama avec 36 millions de dollars grâce à son livre Devenir, vendu à plus de 10 millions d’exemplaires. L’auteur américain pour enfant, Jeff Kinney (journal d’un dégonflé), avec 20 millions de dollars de revenus et Stephen King, maitre de l’horreur complète ce classement avec 17 millions de dollars.

 

Une autrice habituée au sommet

Ce premier rang d’autrice la plus riche du monde n’est pas une nouveauté pour J.K. Rowling qui est généralement en tête des classements effectués par Forbes dans sa compétence. Cependant, sa richesse ne lui vient pas des ventes de ses livres qui se sont vendus à 2,8 millions d’exemplaires sur la période prise en compte par Forbes, c’est-à-dire du 1er juin 2018 au 1er juin 2019. Ce rang plutôt du succès de la pièce théâtrale Harry Potter et l’enfant maudit, présenté à Broadway et qui lui a valu six Tony Awards (les oscars du théâtre) ainsi que des recettes engendrées par des parcs avec pour thème « monde magique ».

Quant à James Patterson, son second rand vient du roman le président a disparu, co-écrit avec Bill Clinton qui s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires deux mois après sa sortie.

Pour Michelle Obama, son autobiographie Devenir s’est vendue à 10 millions d’exemplaires sur la période. Et il s’agit de la meilleure vente de l’année 2018 aux États-Unis, toujours selon le magazine. Il devrait d’ailleurs être suivi par l’autobiographie de son époux Barack Obama en 2020.

Le 9 décembre dernier, Jeff Kinney a été fait officier des arts et lettres par le ministre français de la Culture  Franck Reister. Sur les périodes d’étude, il a vendu 3,6 millions d’exemplaires. Stephen King qui lui descend de deux places dans ce classement. La raison, l’adaptation au cinéma de sa Doctor Steep, a obtenu de faibles recettes.

Le calcul réalisé par Forbes prend en compte les recettes hors taxes avec les salaires des agents, avocats et managers et obtenu à partir des données de NPD Bookscon, box-office Mojo et Pollstarpro, des analystes des ventes de livres, de tickets de cinéma et concerts…

En sommes, ces auteurs et autrices cités ont vendu 18,6 millions d’exemplaires aux États-Unis de juin 2018 à juin 2019 soit 235 millions de dollars et 10 millions de plus que l’an dernier.

 

Irène COULIBALY