Suivez Nous

Italie: L’écrivain sicilien Andrea Camilleri est décédé

Jean Paul Tra Bi | | Litterature

Né le 6 septembre 1925 à Porto Empedocle et Connu pour sa belle plume ,Andrea Camilleri, est l’un des plus grands dans l’univers des lettres à travers le monde notamment en Italie. Il a déposé à jamais sa belle plume le mercredi 17 juillet 2019 à l’âge de 93 ans à Rome. Il est mort d’un arrêt cardiaque après un mois d’hospitalisation.

Au pays de Dante et de Pirandello, le metteur en scène de théâtre et écrivain sicilien était une des célébrités les plus populaires en Italie. Non seulement pour son fameux commissaire Montalbano et les adaptations télévisées de ses polars – 20 ans de série et des records d’audience – mais aussi pour le regard sans concession qu’il portait sur son pays.

Déjà à 68 ans , Andréa Camelleri a été découvert par les Italiens, à travers sa publication de « La Forme de l’eau », en 1994, le premier de ses polars mettant en scène le fameux commissaire Montalbano. Jusqu’ à la fin de ses jours, il a toujours brillé par son extraordinaire vivacité, son sens aigu de l’ironie et son engagement politique.

1994 est aussi l’année de l’arrivée au pouvoir de Silvio Berlusconi. Andrea Camilleri ne s’est pas gêné pour fustiger, « l’imbécilité du berlusconisme ». Porté par ses talents de narrateur, il incarnait à la fois la rébellion et la sagesse. Tout ce qui concernait la culture, l’éducation, comme vecteurs de liberté, le passionnait. Au-delà de l’écriture, il aimait faire vibrer, avec sa voix rauque et chaude, les théâtres, les studios de radio, les plateaux télévisés, les places publiques.

Dernièrement, il s’en prenait, tout particulièrement au nouveau capitaine du pays. Camilleri confiait qu’entendre Matteo Salvini invoquer la Vierge à des fins politiques lui donnait « la nausée ». La plus grande peur du maestro sicilien, né sous le fascisme, n’était pas la mort mais « le retour en arrière de l’Italie ».

Rappelons que Andrea Camilleri a connu un énorme succès en Italie comme ailleurs, notamment grâce à ses romans mettant en scène le commissaire Montalbano.

 

Jean Paul TRA BI