Suivez Nous

« La famille africaine » d’Emile Gankama, un ouvrage qui relate les réalités de vie des familles africaines

Irene COULIBALY | | Litterature

Émile Gankama répondant aux questions sur son ouvrage « La famille africaine »

A travers ses 99 pages, dont la dédicace officielle s’est tenue le 1 er février dernier, Émile Gankama appel les africains à une prise de conscience sur l’état de leurs différentes familles. L’œuvre est paru en janvier dernier aux éditions Les lettres mouchetées, Paris.

« La famille africaine », à travers les lignes de cette œuvre, Emile Gankama s’intéresse à différents aspects de l’actualité des familles africaines depuis ses origines, l’esclavage, la colonisation et les indépendances.

L’ouvrage touche la famille africaine pour la place qu’elle occupe dans les consciences, son influence sur les structures institutionnelles étatiques. Une famille qui s’accroche au seul membre ayant obtenu un poste de responsabilité dans une structure de la place. « Je pose la question de savoir si, telle qu’elle se conçoit, la famille africaine ne fait pas obstacle à l’épanouissement des Etats africains. Je ne déplore pas son dynamisme quantifiable au nombre chaque jour croissant des hommes et des femmes qui la composent », affirme-t-il.

Il faut savoir que les familles africaines sont toutes aussi différentes de par leurs cultures même étant issues d’un même pays. Les modes de vie, les habitudes culinaires et comportementales sont très souvent différentes, mais l’Afrique est perçue de manière indifférenciée par l’auteur.

De ce livre, l’auteur souhaite que les africains soient fiers de ce qu’ils sont car c’est ce qui fait leur particularité. C’est en s’acceptant soi-même que le jugement des autres à notre égard nous affecte moins. Il ne manque pas non plus de souligner que les africains devraient chercher à donner plutôt qu’à recevoir pour mieux s’épanouir.

Rappelons que l’auteur est né au Congo Brazzaville et est journaliste, diplômé en sociologie. Directeur des rédactions du quotidien « Les Dépêches de Brazzaville », il est, notamment l’auteur de plusieurs ouvrages. « La famille africaine », son quatrième essai de quatre-vingt-dix-neuf pages est disponible à la librairie « Les Dépêches de Brazzaville » et est vendu à 14 euros, soit environ 10 000FCFA.

 

Irène COULIBALY