Suivez Nous

“Les couleurs du destin”, une œuvre riche en émotion

Arsene DOUBLE | | Litterature

Écrit par le duo Guerchouche Leulmia et Benkherief Kamel, “Les couleurs du destin”, publié en janvier 2020 aux éditions Sefraber (Editions Franco-Berbères), parle des douleurs du destin et du réel dans un surréel intimement consommé, à travers le personnage de Saïda, une jeune innocence frôlant la fleur de l’âge.

“Les couleurs du destin” est présent depuis peu sur le marché des livres. Le nouveau roman, écrit par le tandem Guerchouche Leulmia et Benkherief Kamel, traite des douleurs du destin et du réel dans un surréel intimement consommé, à travers le personnage de Saïda, une jeune innocence frôlant la fleur de l’âge. Savamment choisis par les deux écrivains, les mots crus relatent le vécu de l’héroïne, en révélant un regard émotionnel.

Les scènes se déroulent, en grande partie, à Zouggara (Boumerdès) dans le village natal de Saïda, et aussi à Alger, à l’université où celle-ci poursuivait ses études. Saïda est au cœur de ce verbe sensible et passionnément lié à son sort.

Déterminée, Saïda ne laisse pas facilement le destin lui imposer son dictat. Malgré les bleus et les entraves que la vie lui infligeait, elle va continuer à construire et à façonner difficilement son anticipation et émancipation. La jeune fille échappe même à un mariage forcé. Le seul baume au cœur duquel elle s’inclinait reste son oreille qui s’accoutumait à entendre vanter sa beauté et sa pureté. Le reste n’était que langage laconique aux reflets qui l’interpellaient.

“Les couleurs du destin” se présente comme un ouvrage d’une richesse inouïe. A travers ce roman, nos auteurs algériens abordent plusieurs thématiques, notamment le mariage forcé, la religion, la tradition, l’amour et la détermination. Le roman “Les couleurs du destin” a tout pour devenir, à l’avenir, un chef-d’œuvre.

 

Arsène DOUBLE