Suivez Nous

Aimer on en parlera jamais assez. Il a fait couler beaucoup d’encre, de larmes et de sourires; pourtant et hélas c’est une réalité à laquelle on ne peut se défaire. Aimer aussi complexe qu’il peut se présenter est tout un art. Oui l’art d’aimer ça rend les choses plus faciles et donne tout un autre […]

Lire la suite →

En perspective, on peut observer le « A » et le « non-A » aristotélicien avant l’éviction du « tiers » et comment au départ de cette proposition tous les éléments sont en superposition et dynamiquement, certes en exclusion mutuelle, mais en une interdépendance et l’on pourrait dire, négativement inséparables. En ce sens et bien […]

Lire la suite →

Il est pour moi une évidence (que j’ai tendance à ressasser…) qu’on ne peut négliger quand « nous n’avons pas le choix que d’avoir le choix ». Nous sommes des acteurs et quoi que nous fassions, ou pas, même ne pas choisir est encore un acte qui a des conséquences. Que nous le voulions ou […]

Lire la suite →

Après « Gloire et Déclin Apocalyptique », roman publié au Canada, aux éditions dhart, Macaire Etty vient il y a qualques semaines de publier un second roman intitulé « La Loi Des Ancêtres ». Pour échanger sur cette dernière œuvre, nous l’avons rencontré. Interview. Professeur de littérature, écrivain, poète, journaliste, critique littéraire… comment parvenez-vous à concilier toutes ces activités ? […]

Lire la suite →

A mon père Toi l’immense chêne qui procréa sans relâche onze petits chênes Toi aux dons, dont l’ombre ne couvait pas la chapelle intime Toi le wali inconnu des tiens Où résides-tu aujourd’hui? Tes enfants se désaltèrent dans l’étang de leurs larmes drues Pensant au bonheur qu’ils espéraient. Ils souffrent le martyr Malgré leur farouche […]

Lire la suite →

La première de couverture est belle voire sexy. La couleur est un savant mélange de rose et de rouge. Couleurs de l’amour et de la passion. La quatrième  de couverture nous expose le visage de l’auteur. Une jeune et belle dame au sourire charmant. Elle s’appelle Nathalie Amani N’guessan-Gballou. Le lectorat ivoirien la connait très […]

Lire la suite →

Le parler-chanter, une œuvre mature et mageure. Un recueil de 5 pièces de théâtre alléchantes, à tout point de vue. Le titre en lui-même interpelle ! L’infinitif parler, articuler des paroles, exprime la pensée par des paroles. Si l’on se réfère à la genèse : Au commencement était la parole, on pourrait entrevoir cette œuvre comme étant […]

Lire la suite →

Certes, il est à déplorer que les ravisseurs choisissent leurs proies en ces jeunes filles en fleurs, toute à la préparation de leur futur. Qu’importe ce que l’on pense, se préparer c’est s’armer de l’instruction dans le camp scolaire, universitaire, afin d’avoir une meilleure chance de trouver une profession. A moins que l’on ne possède […]

Lire la suite →

Si l’ego a pour définition ce qui est « enfermé dedans à partir du dehors et enfermé dehors à partir du dedans » alors il existe un champ médian de négation de cet ensemble, un point de vue dynamique qui est raisonnablement intenable, une simultanéité ou superposition de « non-en » et de « non-hors […]

Lire la suite →

Pour la seconde fois en l’espace de quelques deux ans, l’écrivain, critique et professeur de Lettres, Etty Macaire vient de verser au patrimoine littéraire ivoirien, une œuvre. La loi des ancêtres. Cette nouvelle production, un roman plus précisément, a un titre qui le rapproche des écrivains africains de la fin de la colonisation ; et un contenu […]

Lire la suite →

L’efficacité de la bande dessinée dans toute entreprise de sensibilisation et de conscientisation n’est plus à démontrer. L’artiste Benjamin Kouadio nous en donne encore la preuve avec cet ouvrage de sa série humoristique « John Koutoukou». Le microcosme que nous peint le crayon de Benjamin Kouadio est un espace désespérant où tout semble, de prime abord, […]

Lire la suite →

Sous le joug d’un Dangadéh est la seconde œuvre littéraire de Mahoua Bakayoko après la trilogie Toungah. C’est un roman constitué de 135 pages réparties en cinq (5) chapitres de tailles différentes.  Il s’ouvre sur un prologue et se ferme sur épilogue. Le narrateur (ici une narratrice) est homodiégétique. Le titre de l’œuvre Le titre […]

Lire la suite →

L’aventure littéraire de Régina Yaou se poursuit. La prolifique écrivaine ivoirienne a publié chez Néi-ceda trois romans avec pour dénominateur commun leur titre : Les Germes de la Mort. Il s’agit d’une trilogie ou simplement une œuvre romanesque répartie en trois tomes. « Brah la Villageoise », « Marthe la snob » et Suzanne l’Ambitieuse », tels sont, de façon chronologique, […]

Lire la suite →

Mythe, réalité ou fable ? L’on a vraisemblablement du mal à trouver le statut exact de ce récit d’une particularité sans nom ! Les 121 pages que compte le livre de FRANCOIS D’ASSISE N’DAH est d’une connotation acerbe sur la question de l’existentialisme.  « Jusqu’au bout de l’enfer », est un titre assez fracassant, un titre susceptible […]

Lire la suite →

Depuis des lustres, chez nous en Afrique, les liens entre un homme et une femme sont sacrés et reconnus par toute la communauté. D’où le caractère officiel de la relation qui aboutissait à ce que nos ancêtres malinkés appelaient « Fourou » (notion de durée perpétuelle dans les liens de l’union). Le mariage. Pourtant, il […]

Lire la suite →

Parler de l’Afrique est à la fois très simple et complexe. Simple, parce que géographiquement, on arriverait facilement à la limiter ; simple encore parce qu’on reconnaitrait ses habitants par leurs peaux foncées (noires, mattes par exemple….) Mais ce sont ces différences de la définition de l’Afrique (et par voie de conséquence de l’africain) qui […]

Lire la suite →

Joseph Kokou Koffigoh est un homme politique togolais. Ex-premier ministre de son pays, amoureux de livres, son nom rime aujourd’hui avec création littéraire. Depuis quelques années, de nombreux poèmes coulent de ses doigts…sans interruption. Le poète a bien voulu parler de lui et de sa passion. Nous voulons nous intéresser à l’écrivain, au poète. Alors, […]

Lire la suite →

Isaie Biton Koulibaly, auteur ivoirien très connu, passionné de lecture disait dans son œuvre la puissance de la lecture :   « tous ceux qui réussissent dans la vie sont partis de la lecture ou du livre, de même que les pays qui connaissent une grande croissance sont des pays  ou la lecture est un […]

Lire la suite →

L’on a tendance à taxer les poètes d’hermétisme. D’autres parlent même de surhommes. Non! Le poète n’est pas toujours « L’albatros ». Il sait se reconnaître aussi dans les 980.000. C’est Maxime N’debeka qui criait en proclamant « 980.000, nous sommes » in « L’Oseille/Les Citrons ». Où était-il pour haranguer la masse, le peuple, de la sorte? Y a-t-il exhortation […]

Lire la suite →

« La religion est un délire à grande échelle qui fait végéter les humains dans l’illusion » dixit Dawkins. Ainsi donc, selon cet illuminé, les religions, de par le fait de certains extrémistes, sont des creusets qui menacent la sagesse et attribue un blanc-seing au fanatisme et ses corollaires ». De là à rejeter du revers de la […]

Lire la suite →

La connaissance et l’expérience humaine peuvent-elles se réduire à une lecture dualiste de la réalité ? Gilles Opresco a dit: « Jean-christophe, l’être n’implique le non-être qu’au niveau conceptuel, quant à la singularité, elle ne pose pas la question d’une individuation qualitative, mais d’une répartition quantitative, le principe d’individuation étant dans la matière, enfin à la […]

Lire la suite →

Un jour, alors que je me prélassais dans un bungalow au bord de la lagune ébrié à Abidjan afin de recharger les accus après un dur moment de labeur, j’ai aperçu des Chrétiens en pleine cérémonie de baptême. Avec ferveur, bravant l’eau à l’hygiène douteuse, ils se précipitaient dans l’étang pour perpétuer ce rituel de […]

Lire la suite →

Dans ce monde agité qui court presque fatalement à sa perte, je suis inquiet. Tout s’effondre once de temps après empan de temps. Et, telle une berge de mer fouettée par les vagues fougueuses aux crocs tranchants et irascibles, l’homme est envahi par l’angoisse existentielle qui secrète des complaintes. C’est au cœur de cette pérégrination […]

Lire la suite →