Suivez Nous

L’application Whatsapp offre une nouvelle fonctionnalité à ses utilisateurs

Danielle YESSO | | Exclusivité

La célèbre application Whatsapp vient de déployer une nouvelle fonctionnalité concernant les conversations de groupe sur Android et IOS.

L’application a été conçue à l’origine pour fournir un système de messagerie instantanée via internet et les réseaux mobiles. C’est une idée de Jan KOUM et Brian ACTON qui, ne voulant plus manquer des appels, décident de mettre en place une application pour informer leurs proches de leurs moments de disponibilités. Nait donc Whatsapp en 2009. Loin de créer un outil informatique, ils voulaient surtout créer une application qui faciliterait la vie de tout le monde.

Rachetée en 2014 par Facebook à près de 22 milliards de dollars, l’application se dote aujourd’hui d’une nouvelle fonctionnalité, celle de permettre aux administrateurs de groupe de faire taire les autres membres du groupe s’ils ne sont pas eux-mêmes administrateurs. En plus de cela, deux possibilités  sont offertes dans les options de groupe pour l’envoi de messages :

  • Administrateurs uniquement
  • Tous les participants

Cette fonctionnalité est bien utile lorsqu’un groupe contient un grand nombre de membres et que ceux-ci sont très bavards. Elle permet aussi de faire passer des informations importantes tout en s’assurant que tout le monde pourra les voir. L’application permet aussi de cacher les photos compromettantes de la galerie. Un mode sombre est disponible dans une version bêta, sans oublier les appels de groupes qui sont désormais présents. La jeunesse étant la plus touchée par le phénomène des réseaux sociaux, l’application Whatsapp leur permet de communiquer avec tous leurs amis en même temps, de partager leurs contenus multimédias favoris et aussi de discuter en temps réel avec des personnes qui partagent les mêmes aspirations qu’eux par texto ou par note vocale.

Les réseaux sociaux offrent de plus en plus de facilités à leurs utilisateurs, de quoi les rendre plus accro qu’ils ne le sont déjà.

 

Danielle YESSO