Suivez Nous

RDC : Inauguration du nouveau musée, le départ d’une indépendance culturelle

Djibo B. AMADOU | | Evènements

Vue du musée national de RDC, le 16 novembre 2019 à Kinshasa
© ARSENE MPIANA MONKWE

A l’instar de certains pays africains, la RDC inaugure son nouveau musée ce samedi 23 novembre ; cette démarche vise à conserver et à promouvoir les atouts culturels du pays.

La République démocratique du Congo inaugure ce samedi 23 novembre son grand musée national. Pour l’instant, le décor du bâtiment est planté par la présence d’environ 400 œuvres rangées par grands thèmes (cycle de la vie, défis de l’existence, expression culturelle). Ce nouvel institut a été construit par la Corée du Sud pour 20 millions de dollars, il aura pour vocation de renforcer les patrimoines culturels de la RDC, un pays qui abrite près de 80 millions d’habitants.

Par ailleurs, des milliers d’œuvres d’art sont stockées ailleurs pour manque d’infrastructures. C’est pourquoi au Congo, la restitution des œuvres d’art ne fait pas de brouille comme au Sénégal où ailleurs en Afrique. Le président Félix Tshisekedi affirmait : « nous avons d’autres urgences », une remarque qui exprime officieusement les difficultés économiques du pays.

L’inauguration en cascade des musées africains serait la résultante du message de restitution des œuvres pillées lors de la colonisation ? En tout cas, l’Afrique est déterminée de prendre en main ses patrimoines culturels. Jadis l’histoire racontée et écrite par les colons affirme que les peuples africains n’ont point de culture…

 

Djibo B. AMADOU