Suivez Nous

Le Popo carnaval transformé en industrie culturelle

Flavienne AFFIAN | | Evènements

La diversité ethnique et culturelle ivoirienne est devenue une véritable industrie et constitue le maillon fort de son patrimoine par ses nombreuses fêtes traditionnelles organisées depuis des années.

L’organisation de nombreuses fêtes traditionnelles comme le Popo carnaval de Bonoua, l’Abissa de Grand-Bassam, le festival Goli de Béoumi, les fêtes de générations chez les Ebrié, les fêtes des ignames, les fêtes du Dipri, la fête de l’Ebeb à Dabou, l’initiation au Pôrô chez les Sénoufo et bien d’autres à travers toute la Côte d’Ivoire, montrent le rattachement du peuple ivoirien à ses us et coutumes.

Célébré depuis 1946 par le peuple abouré de Bonoua (50 km à l’Est d’Abidjan), le Popo  signifiant « masque » a été innové par les jeunes de la région suite à la fête annuelle des ignames pour devenir le Popo carnaval au début des années 70. A l’origine, le Popo qui avait un caractère traditionnel prend très vite une forme moderne et se transforme désormais en un rendez-vous annuel pour la cité de l’ananas, ainsi que les villes qui l’entourent et s’étendent à l’extérieur du pays abouré.

Ouvert en début de semaine, cette cérémonie commence par des foires commerciales animées par des matchs de football, des représentations théâtrales, de fanfare, de danses folkloriques et des séances de dégustations de plats locaux. Les populations de Bonoua sont invitées à faire une marche aux allures carnavalesques avec des défilés de chars. L’après-midi commence par des défilés culturels de carnavaliers, le concours Miss Popo, le « ‘êbè »’ ou concours de beauté pour les jeunes hommes et l’awoulaba qui est le concours de beauté pour les femmes « fortes » d’un certain âge choisies selon les critères de beauté abouré et ivoiriens. Le défilé finit, à la tombée de la nuit, le village Popo est transformé en un maquis ou bistrot géant où se rencontrent des festivaliers, des promoteurs d’espaces de divertissement de la ville. L’idée de cette célébration est de faire la promotion des valeurs culturelles et artistiques du peuple Ehivet de Bonoua. Le Popo carnaval est l’une des cinq grandes fêtes organisées en Côte d’Ivoire qui promeut la culture ivoirienne. Le carnaval se termine le samedi.

 

Flavienne AFFIAN