Suivez Nous

Le festival “Fantasia” bat son plein à Montréal

Arsene DOUBLE | | Evènements

Jusqu’au 1er août, se tient à Montréal la 23ème édition du festival “Fantasia”, l’un des plus grands festivals de films de genre du monde.

« Fantasia donne la chance au public de voir des films qui n’ont pas la chance d’être présentés dans les salles », a indiqué Ariel Esteban Cayer, programmateur du volet Camera Lucida à Fantasia. Et de poursuivre : « Les cinéphiles peuvent voir dans de bonnes conditions des films japonais, coréens, philippins ou espagnols. Même si la compétition entre les festivals est assez féroce et devant le phénomène des salles de cinéma qui se dépeuplent, les gens demeurent chaque année au rendez-vous.»

Aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands festivals du genre, “Fantasia” a réussi en quelques années à s’imposer dans l’univers très compétitif des festivals internationaux. La manifestation, qui est à sa 23ème édition, cherche à mettre en avant un cinéma de l’imaginaire que ce soit horreur, le fantastique ou la science fiction. Le festival donne ainsi l’occasion aux amateurs de saisir le pouls de ce qu’il se fait en matière de cinéma de genre.

« Fantasia », selon le programmateur, comporte plusieurs sections, dont une compétition. Il y a d’autres sections consacrées au cinéma d’action, au cinéma expérimental ou au cinéma d’animation.

« Elles [ndlr, les sections] mettent en lumière certaines variantes, a précisé M. Cayer. Dans le cas de Camera Lucida, il y a une volonté de montrer que le cinéma de genre n’est pas seulement du cinéma populaire. Il existe également des œuvres plus personnelles. Ces films sortent des sentiers battus en incorporant un certain nombre de visions originales. »

Evènement de trois semaines, “Fantasia”, qui se déroule du 11 juillet au 1er août, a su créer avec le temps une véritable habitude auprès des festivaliers.

 

Arsène DOUBLE