Suivez Nous

Cote d’Ivoire : Lancement officiel du magazine Bulles, la vraie histoire de l’Afrique racontée aux enfants

Jean Paul Tra Bi | | Evènements

Le magazine Bulles, porté par la maison d’édition ivoirienne Voyelles, a fait son lancement ce jeudi 18 octobre 2018 à l’enceinte du siège CGECI sis au Plateau. Ce lancement a été une opportunité pour les initiateurs d’inviter à la réflexion sur la question de l’importance d’identité culturelle, de présenter le magazine Bulles comme un outil pédagogique à valeur culturelle et de montrer un reportage où les enfants s’expriment sur leur perception de l’Afrique et de son histoire.

Avec ses 52 pages, Bulles est un magazine bimestriel entièrement dédié aux enfants dès l’âge de 8 ans. C’est un magazine familial qui valorise la culture et l’histoire du continent africain. Tous les deux mois, un pays sera à l’honneur à travers ses civilisations anciennes, ses traditions, ses anecdotes, ou encore ses recettes de cuisine, le tout avec beaucoup d’images. Il y aura également une rubrique « Histoire de grands » où sera raconté de façon illustrée, le parcours de personnalités africaines.

Son principal objectif est de Communiquer aux enfants l’envie de lire, de partager, et de jouer avec nos héros africains, donner aux enfants une image plus valorisante de l’Afrique, les aider à se forger une identité culturelle forte, réaliser des contenus ludiques et culturels ancrés dans le monde contemporain, à l’égard des enfants principalement.

Selon Soro Adja, Directrice Générale de Voyelles Editions ‘‘Le livre doit être un objet de plaisir et de relais culturel pour tous les enfants du monde.’’

Elle ne manque pas de donner un synopsis de la première rubrique du magazine. « La première rubrique du magazine Bulles raconte l’histoire d’une civilisation ancienne du pays, narrée par le personnage principal Njoya l’un des 90 fils de son père. Il est choisi comme le prince de son royaume. Suite à la mort de son père, étant très petit incapable de gérer le trône c’est donc son oncle qui le faisait à sa place. À 20 ans, il décida de reprendre le trône. C’est ainsi que naquit la guerre entre lui et son oncle. Défendu par les peuls, il fut le roi des Bamouns. »

Quant à JOSUE GUEBO, Enseignant, Homme de lettres et universitaire ivoirien, figure contemporaine de la poésie africaine, définit l’identité culturelle comme « espace interculturel qui serait nos moyens de communication à travers le magazine des enfants. »

Soro Adja envisage des relations avec les établissements préscolaires et scolaires en vue de renforcer le déficit de formation de notre culture aux enfants.

 

Jean Paul TRA BI