Suivez Nous

Côte d’Ivoire : La 4ème édition d’Africa jamming festival a tenu toutes ses promesses

Irene COULIBALY | | Evènements

Organisé tous les 1ers novembres de chaque année par l’instrumentiste Xavier et musicos mag, l’Africa jamming festival 4, le seul de la Côte d’Ivoire s’est déroulé comme à l’accoutumé, à l’allocodrome de Yopougon Niangon sud. Munis de leurs instruments, des talentueux musiciens venus de toutes la Côte d’Ivoire et de l’Afrique (Congo, Gabon) ont fait vibrer le public lors de ce festival.

Guitare basse, solo et classique, bactérie, percussion, piano, saxophone, trompette, flute et bien d’autre encore ; tous les instruments de musique ont été manipulés avec émerveillement par ces instrumentistes au cours de ce jamming.

Le bal des prestations s’est ouvert avec le groupe les as du zouglou avec Emmanuel Kanga à la percussion, instrument phare de ce genre musical ivoirien. Une succession de musiciens et de groupes ont alors pris le relais dont le Yam salsse. Des noms très connus du milieu dont les célèbres batteurs Moise Lavry, Yann Bana et Francis Ayo, ont fait des prestations impressionnantes à la bactérie. Le pianiste basse jean Ebo et plusieurs autres instrumentistes étaient à l’œuvre et ont fait vibrer le public par des cris de joie et d’encouragement.

« La musique ivoirienne connait un certain essor et le festival vient pour donner un coup de pouce à cet essor afin que les musiciens aient plus de visibilité et que leur talent soit reconnu et apprécié », s’est exprimé Jean-Marie Mammeri, conseiller d’Africa jamming festival par ailleurs professeur de guitare classique à l’INSAAC. D’où le slogan ‘’la musique commence là où s’arrête le pouvoir des mots’’, pour dire que la vraie musique est celle jouée par les instrumentistes et que sans instruments il n’y a pas de musique.

« Je suis très heureux de prendre part chaque année au festival du jamming car c’est pour moi une source d’inspiration pour aller encore plus loin. Voir ces musiciens hors pairs jouer ainsi, me motive à apprendre davantage et faire pareil voire mieux », a déclaré un jeune musicien de bactérie.

L’africa jamming festival est un évènement qui vise à mettre en relief les instrumentistes africains qui sont souvent oubliés ou méconnus contrairement aux artistes chanteurs. C’est l’occasion des moments de retrouvailles entre musiciens, de partage d’expériences et de transfert de connaissances entre professionnels du métier, aussi entre les anciennes et jeunes générations. C’est aussi une foire où l’on vient pour découvrir les musiciens qui font vivre la musique.

 

Irène COULIBALY