Suivez Nous

CI/Contrefaçon et piraterie: Des Tv, Dvd et portables d’une valeur de 50 millions saisis

Remi Coulibaly | | Evènements

-

Des centaines de postes téléviseurs (Tv), Digital versatile disc (Dvd), ordinateurs et téléphones portables, entre autres objets contrefaits et piratés, estimés à environ 50 millions de FCfa, ont été saisis le mois dernier dans la commune de Treichville à Abidjan en Côte d’Ivoire.

C’est en collaboration avec la police économique, que l’équipementier Samsung Electronics Co Ltd, a entrepris cette vaste opération de lutte contre la contrefaçon de ses produits, à la Rue 12, autour de la Garde républicaine, au Palais des sports et au marché des mobiles mitoyen. Cette opération a été menée suite à la plainte déposée par Me Anne Louise Paclio Solo, avocate du groupe, à la police économique.
Selon M. Antoine Avoaka, directeur régional Côte d’Ivoire et Afrique centrale du groupe électronique, «il est nécessaire de poursuivre ces opérations d’envergure afin d’éradiquer ce fléau qui plombe l’activité économique, non seulement de l’entreprises et ses partenaires locaux, mais aussi du pays».
Depuis quelques années, les produits du leader mondial dans les domaines des semi-conducteurs, télécommunications, des supports numériques et techniques de convergence font l’objet de contrefaçon; ce phénomène s’étant accru à la faveur de la crise postélectorale qu’a connue le pays.
Le groupe emploie environ 260 000 personnes à travers le monde. Les pertes liées à ce fléau sont estimées, chaque année, à un peu plus de un million de dollars (environ 500 millions Cfa) pour les mobiles et un peu plus de deux millions de dollars (1 milliard Cfa) pour les Tv et Dvd. L’impact est considérable en termes d’emplois, mais aussi, pour la santé publique; ces faux produits étant dangereux pour leurs utilisateurs.