Suivez Nous

Afrique du sud : Winnie rejoint Mandela

Firmin Koto | | Evènements

Winnie Madikizela-Mandela,  la militante anti-apartheid sud-africaine et ex-épouse du défunt président Nelson Mandela, a rejoint ce lundi son époux dans l’au-delà après de longues années de lutte contre la ségrégation raciale en Afrique du Sud.

« Winnie Madikizela-Mandela est morte lentement après une longue période de maladie pour laquelle elle a été hospitalisée depuis le début de l’année 2018 », tel est annoncé par la famille Mandela dans un communiqué.

A  81 ans elle était l’une des militantes politiques qui ont participées à la campagne contre l’apartheid. Elle laisse de ce fait un lourd héritage derrière elle dans cette lutte historique sur le continent africain.

L’État sud-africain en particulier, et de nombreux résidents noirs, et surtout des femmes peuvent se souvenir d’elle comme une puissante combattante, l’une des plus brillantes stars de la lutte contre l’apartheid.

Cependant la controverse dont est fait l’objet, reprendra quelque peu le dessus dans ce moment sombre avec toutes ces personnes qui estiment qu’elle est cruelle et meurtrière.  On l’accuse du temps de Nelson Mandela d’avoir prononcé des rhétoriques agressives qui signifiaient, tuer des Blancs.

Madikizela-Mandela a été condamnée en 1991 pour l’assassinat d’un garçon de 14 ans, mais sa punition de six ans s’est plus tard transformée en un blâme avec amende, selon le Times.

Cela a naturellement terni la réputation de la combattante anti-apartheid avec toutes ces informations sur le raid violent auquel le gang de son gardien a été associé.

N’empêche qu’elle a obtenu le statut de héro pour son rôle dans la lutte contre l’apartheid pendant sa prison de 27 ans.

Madikizela-Mandela est née à Bizana au Cap-Oriental en 1936. Elle a déménagé à Johannesburg, où elle a étudié le travail social. Elle était mariée au combattant et ancien président Nelson Mandela. Ils ont eu deux filles ensemble.

En 2016, elle a reçu un prix honorifique en Afrique du Sud pour sa contribution à la lutte contre l’apartheid.

Elle a été l’une des premières femmes à être emprisonnée selon l’acte terroriste notoire de 1967 après avoir été bloquée sans jugement pendant 18 mois.

Avec son décès l’on se souvient encore du couple Nelson et Winnie Mandela, poings serrés et levés face aux partisans, lors de la libération de Nelson de la prison en février 1990.

Le couple ayant divorcé en 1996, deux ans après, Nelson Mandela devint le premier président noir de l’Afrique du Sud. Nelson Mandela est décédé en 2013. Longtemps fidèle au parti politique au pouvoir, African National Congress, Madikizela-Mandela était membre du parlement sud-africain au moment de sa mort. Bien que, la militante souffrait de diabète, cela ne l’a point empêchée de voir la naissance d’un nouveau système politique en Afrique du sud plus équitable, qui lui réservera des funérailles assez célèbres, où ses efforts seront mis en avant.

 

Firmin koto