Suivez Nous

Afrique du Sud : Fin du festival culturel détente dédié aux policiers

Irene COULIBALY | | Evènements

 

L’Afrique du Sud a abrité la 27ème édition du festival de l’unité de la musique et de la culture de la police (POLMUSCA), du 17 au 19 octobre dernier. Ces 3 jours de festivités ont permis aux policiers de se pencher sur les questions sécuritaires en resserrant les rangs face à la criminalité.

Durant les 3 jours qu’a duré le festival, le quartier général de la police de la ville de Bloemfontein a été pris d’assaut par des milliers d’hommes et de femmes venus de toutes les provinces d’Afrique du Sud autour du ministre de la sécurité le général Bheki Cele. Tous vertus en bleu, ils étaient bien présents pour la cérémonie d’ouverture de la 27ème édition du Police’s Music and Culture Unity Festival (POLMUSCA).

Concerts de musique traditionnelle, saynètes, récitals et bien d’autres étaient au programme. Ce fut d’ailleurs l’occasion pour chaque policier de faire montre des potentialités de sa province ou son ethnie, du talent artistique et culturel de sa province. Le public a aussi eu droit à des expositions et opérations de simulation (secours, libération d’otages, assaut contre un repaire de bandits, etc.).

En 27 ans, l’objectif principal du POLMUSCA demeure le même, promouvoir la diversité culturelle afin de consolider l’unité au sein de la police sud-africaine, selon les autorités du pays. Grâce à ce festival notamment, les policiers peuvent bénéficier de moments de détente qu’ils n’ont pas très souvent, pendant l’exercice de leur fonction de veiller sur la sécurité des personnes et des biens.

 

Irène COULIBALY