Suivez Nous

Afrique du Sud : Le cinéma et l’histoire sont à l’honneur du festival de Durban

Djibo B. AMADOU | | Evènements

Les films africains sont excellents mais le manque de financement est un obstacle. Pour le développement de la narration africaine, nous allons l’associer au 7ème art.

Le festival international du film de Durban a ouvert ses portes ce jeudi 18 juillet 2019 en Afrique du Sud. Durant dix jours, les films africains seront à l’honneur sans oublier l’histoire du continent qui aura aussi une place de choix. Créé en 1978, ce festival est le premier des festivals de cinéma sud africain.

Conscients du rôle du 7ème art, les organisateurs veulent l’associer au développement de la narration africaine. Avec une audience de près de 30.000 personnes et d’environ 300 films, l’objectif a une forte chance d’être atteint. L’actrice sud-africaine, Minnie Dlamini-jones révèle en ces termes : « Il ya tellement d’histoires inédites sur le continent, en Afrique du Sud. Et ce sont des festivals comme celui-ci qui mettent en valeurs nos histoires et les font connaitre au monde entier ».

Le manque de financement demeure le problème crucial de ce festival, les gens sont beaucoup sceptiques car personne ne veut prendre de risque. Alors que sous d’autres cieux, l’argent n’est pas un obstacle majeur. Cette rencontre devrait trouver des solutions à ce problème épineux.

 

Djibo B.AMADOU