Suivez Nous

2ème édition du Festival des Arts de la Rue d’Assinie (FARA) : le festival s’annonce grandiose !

Arsene DOUBLE | | Evènements

À Assouindé, village situé au sud de la Côte d’Ivoire entre Bonoua et Assinie se tiendra, du 04 au 24 novembre 2019, la 2ème édition du Festival des Arts de la Rue d’Assinie (FARA), organisée par la Fondation la Maison de l’Artiste (FMA). La FMA, dont le travail traite du social et du développement en Afrique, veut ainsi valoriser le patrimoine culturel local au travers des arts. Le festival s’annonce d’ores et déjà grandiose !

« L’homme au centre de nos intérêts ». Tel est le thème retenu pour la deuxième édition du Festival des Arts de la Rue d’Assinie (FARA).  Le festival vise, en effet, à développer un tourisme culturel pérenne et mettre en marche un développement durable, afin de renouer avec une attractivité économique passée. L’édition 2019 du FARA comprend trois axes majeurs : les semaines de la peinture dans les rues suivies des programmes, les arts de la rue et les attractions culturelles.

Les semaines de la peinture dans les rues verront plusieurs artistes arrivants des quatre coins du monde, notamment des peintres plasticiens, tagueurs, sculpteurs, photographes à l’œuvre suivant des programmes qui sont : la Résidence artistique, Galerie à ciel ouvert, Atelier Jeunesse, Exposition des œuvres créée en résidence, Conférence avec pour thème « Le marché de l’art visuel en Afrique » et une table ronde avec pour thème « Art, vecteur d’humanisme ».

Les arts de la rue consisteront, par ailleurs, en une mise en attraction de la parade des cavaliers et de la fanfare dans les rues, des concours de piroguiers sur la lagune, une compétition de pétanque, une démonstration de motos et VTT, et enfin, une démonstration de Jetsky et quads.

Les attractions culturelles, quant à elles, se présenteront sous des aspects variés. Cette deuxième édition du FARA verra d’abord, la mise en place d’un village gastronomique en bordure de mer, qui mettra les maquis et restaurants dans une ambiance féérique à l’ivoirienne (sur trois jours).

Ensuite, à travers « Les nuits qui content », le public fera la découverte de talentueux conteurs traditionnels de la région ainsi que de slameurs contemporains. Soutenus par des musiciens, comédiens et masques, ils conteront la riche Histoire de la Côte d’Ivoire et de la sous région, les épopées de ses grands personnages et ses mythes. Bref, ils redonneront vie au passé.

Enfin, grâce aux artistes d’Afrique de l’ouest de renommée nationale et internationale, « Le Concert de la clôture » ravira, sur trois jours, les festivaliers à travers des soirées rythmées par de grands concerts sur la plage.

Pour rappel, Assouindé, avant la crise militaro-politique du pays, était réputé pour son beau tourisme et réunissait les peuples du monde. Suite à la crise, le village perd son lustre d’antan. Aujourd’hui, la nécessité de recréer ce beau tourisme se pose. C’est alors dans cette dynamique que s’inscrit la Fondation la Maison de l’Artiste (FMA), à travers cet ambitieux projet : le Festival des Arts de la Rue d’Assinie (FARA).

 

Arsène DOUBLE