Suivez Nous

Tanzanie : L’Etat veut contrôler le secteur du cinéma

Djibo B. AMADOU | | Cinéma

L’Etat exige des sociétés étrangères qui opèrent dans le secteur du cinéma des images brutes et la promotion de l’image du pays.

La Tanzanie adopte une nouvelle loi drastique sur les films étrangers, elle demande aux sociétés étrangères de lui fournir des images brutes et de faire la promotion du pays. Les cinéastes tanzaniens doutent des avantages de ce projet de loi, ils estiment qu’il pourrait asphyxier le secteur voir l’économie du pays.

Notons que le projet de loi a été adopté à la hâte par les parlementaires, les acteurs de la cinématographie n’ont pas été associés. Pour Harith Rashid, producteur de télévision : « adopter ce projet de loi durgence signifie que nous, en tant que parties prenantes, avons reçu les nouvelles, à la dernière minute », cette procédure risque de saper la réussite du projet.

Pour ce faire, un modus vivendi entre le gouvernement et les cinéastes pourrait calmer les esprits. Au cas contraire, cette brouille profitera à d’autres pays qui lorgnent de près la situation qui prévaut en Tanzanie.

 

Djibo B. AMADOU