Suivez Nous

“Les misérables” de Ladj Ly, un film prometteur

Irene COULIBALY | | Cinéma

Avec son film “Les misérables”, le réalisateur français d’origine malienne démarre une très belle carrière en France avec plus d’un million d’entrées pour sa première semaine sur les écrans de cinéma français. Ce film qui l’a fait lauréat du prix du jury du dernier festival de cannes, représentera la France aux Oscars et son succès n’est pas prêt à s’arrêter.

Avec objectivité, le film présente les tensions qui s’exacerbent entre les forces de l’ordre et les habitants de Montfermeil, la cité où a grandi le réalisateur. Dans cette cité de l’est de Paris, Ladj Ly a tourné ses premiers films avec ses amis Kim Chapiron, Romain Gavras et JR qui sont aujourd’hui des stars du monde artistique français.

Dans une cité de Seine-Saint-Denis, ce film qui montre des dures réalités ne cache rien de l’avenir compliqué qui attend la France pour sa mauvaise intégration de ses nouveaux habitants. “Les misérables’’ c’est en plus de la population de la cité, la police qui la surveille.

Originaire du Mali, Ladj Ly est arrivé en France à l’âge de 3 ans et s’est installé dans la cité des Bisquet à Montfermeil. Conscient de ses racines, il réalise en 2014 avec Saïd Belktibiaum “365 jours au Mali”, le film documentaire sur le conflit au nord de ce pays d’Afrique de l’Ouest sous la menace d’Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), des milices et des Touaregs qui se préparent pour la guerre.

Son film “Les misérables” le propulse au rang de star du cinéma mondial. Et même si les salles de cinémas africains ne sont pas aussi fréquentées qu’à l’occident, Ladj Ly est attendu de pied ferme pour la présentation de son œuvre. Le film a par ailleurs fait 559 378 entrées lors de sa première semaine de diffusions en France. “Les misérables” a donc obtenu la deuxième place du box-office, derrière la reine des neiges, l’insurpassable.

 

Irène COULIBALY