Suivez Nous

« Kongo », un documentaire signé Hadrien la Vapeur et Corto Vaclav

Irene COULIBALY | | Cinéma

Hadrien la Vapeur et Corto Vaclav, ces deux habitués de voyage et du travail ont ensemble tourné un documentaire au Congo-Brazzaville. « Kongo », ce documentaire captivant se penche sur la pratique d’un guérisseur de mauvais sorts. Ce film documentaire envoûtant plonge dans ce mystère qui reste toujours bien présent dans cette zone de l’Afrique.

En effet, il existe encore en Afrique des lieux sacrés où se pratiquent des rites magiques et c’est justement ce que présentent les deux réalisateurs dans leur production. Sans apporter des explications qui auraient pu dénaturer la magie du film, ils présentent simplement les faits sans encombrement.

Lors d’un repérage dans une église Ngunza, la principale religion traditionnelle du Congo, les réalisateurs rencontrent l’apôtre Médard et s’attachent à lui. Il s’agit d’un guérisseur qui traque les mauvais esprits cachés dans les corps de ses patients. Grâce à ses incantations et ses tisanes, il exorcise ces démons dans ce pays où envoûtements et sorcellerie vont jusque devant les tribunaux.

Les réalisateurs dans leur documentaire filment l’apôtre dans ses liens aux paysages et lorsqu’il rejoint des sirènes magiques qui lui viennent toujours en aide dans sa démarche de délivrance. Mais cet univers se retrouve menacé face à la présence des Chinois dans ce pays avec leurs tracteurs et bulldozers pour construire dérangeant ainsi l’habitat des sirènes.

En 1h 20 minutes, l’apôtre dévoile ses ressources intimes, ses souvenirs et ses pratiques, mais aussi il parle de ses craintes devant la présence des Chinois qui menace ses croyances ancestrales et ses rites magiques.

 

Irène COULIBALY