Suivez Nous

Du film « Mon Frère » à la réalité, MHD toujours accusé de meurtre

Arsene DOUBLE | | Cinéma

Sorti le 31 juillet 2019, « Mon Frère », film d’une triste résonnance du réalisateur français Julien Abraham, met en scène MHD (24 ans), alias le rappeur parisien Mohamed Sylla, incarnant le jeune Teddy accusé de parricide. Quelques semaines après le tournage, à la tête d’affiche de « Mon frère », le rappeur français se voit lui-même mis en cause dans une agression mortelle commise. Il est incarcéré depuis janvier 2019, soit quelques semaines après le tournage.

Le rôle de MHD dans « Mon Frère » était prémonitoire. En quête de têtes d’affiche pour financer le film, le réalisateur Julien Abraham contacte MHD en mai. Le célèbre rappeur a, selon lui, le profil requis pour interpréter Teddy. Entre mai et juin 2018, a lieu le tournage. MHD joue le rôle du jeune accusé de parricide dans « Mon frère ». Mais, quelques semaines après le tournage, le précurseur de l’“Afro Trap”- mélange de rap et de musique aux sonorités africaines- est lui-même, en juillet 2018, mis en cause dans une agression mortelle commise. Depuis janvier 2019, il est incarcéré. Julien Abraham ne s’est donc pas inspiré de la vie carcérale de l’artiste chanteur.

Lorsque le réalisateur de « La Cité rose » a lancé « Mon Frère », il a voulu s’inspirer d’un livre sur la pratique de la psychoboxe (technique qui utilise la boxe pour canaliser la violence) dans un Centre éducatif fermé. Avec son coscénariste, il a alors imaginé l’histoire de Teddy comme fil conducteur. MHD a été le deuxième comédien à rejoindre le projet, après Aïssa Maïga, qui interprète la prof de psychoboxe.

Le précurseur de l’ “Afro Trap” avait, à en croire le réalisateur, répété avec un coach. Il a été « parfait », « très pro », « très facile pour les textes ». Et que « la musicalité de son jeu » a donné le rythme à ses partenaires. Le rappeur devenu comédien a découvert le film en décembre et l’a « beaucoup aimé », a confié Julien Abraham. Qui, depuis, n’a eu de contact avec l’artiste que « par l’intermédiaire de son manager ou de son avocate ».

Film dramatique, « Mon Frère » met en vedette Teddy(MHD), accusé de parricide. Parce qu’il voulait protéger son petit frère d’un père trop violent, Teddy, un jeune sans histoire, se voit accusé du meurtre de son père. Il est envoyé dans un Centre Educatif Fermé, dans l’attente de son procès pour parricide. Le présumé coupable plonge alors dans un univers brutal dont il ne connaît pas les règles. Teddy fait la connaissance d’Enzo, le caïd du centre. Après une période d’affrontement dur, leur amitié va leur permettre de déjouer le destin qui leur était promis.

Interrogé sur la réaction de l’équipe de « Mon Frère » à la mise en détention du rappeur, le réalisateur a lâché simplement : « Je ne peux pas parler pour les autres. Et puis, c’est difficile de mettre des mots dessus : il y a plein de sentiments différents. C’est quelque chose qui nous dépasse… » « On s’est demandé comment on allait sortir le film et comment on allait parler de cinéma », a poursuivi Julien Abraham.

 

Arsène DOUBLE