Suivez Nous

LE FILM ”FLATLAND” DONNE UNE AUTRE POSTURE AU WESTERN SUD AFRICAIN ET FÉMINISTE

Ahou Evodie KOUADIO | | Cinéma

Izel Bezuidenhout et Nicole Fortuin dans « Flatland ».

“Flatland” est un western féministe et sud Africain réalisé par Jeanne Bass. A la 69ème Berlinale du festival international du film de Berlin, ce film à reçu les honneurs de l’ouverture panorama.

Dans ce film, il s’agit de l’histoire d’une femme détective partant à la recherche d’une jeune mariée. Cette dernière a tué un pasteur le soir de son mariage. Flatland se situe dans le parc naturel du Karoo en Afrique du Sud où l’on parle l’afrikaans. Dans ce film, les rôles principaux sont tenus par des femmes.

«Les financiers ne croyaient pas vraiment que ce film puisse être un western parce que, un, je suis une femme et, deux, les personnages principaux sont des femmes. Ils me demandaient si ce n’était pas plutôt un road movie ou bien un récit d’initiation ou encore une comédie romantique. Moi, je répondais que je voulais réaliser un western. Les convaincre a pris du temps, mais j’y suis parvenue ! » affirme la réalisatrice.

À 32 ans, Jenna Bass s’approprie et féminise le western tout en abordant également les questions raciales encore vives en Afrique du Sud. Ce qui fait de Flatland un film à la fois rare et essentiel.

 

Ahou Evodie KOUADIO