Suivez Nous

Égypte: Le cinéma soudanais arrache le premier prix du festival d’El Gouna

Djibo B. AMADOU | | Cinéma

Cérémonie de clôture du festival. © El Gouna Film Festival

Il a fallu le poids de deux films dans la balance pour rehausser l’image du cinéma soudanais. Les deux étoiles d’or ont été décrochées par les soudanais Amjad et Suhaib. Ils ont aussi gagné  de fortes sommes d’argents lors de cette 3ème édition du festival d’El Gouna qui s’est tenu du 19 au 27 septembre en Égypte.

À l’instar des grandes rencontres internationales, la cérémonie de clôture de la 3ème édition du festival d’El Gouna en Égypte s’est terminée en beauté; plusieurs prix ont été décernés aux récipiendaires. Le cinéma soudanais a arraché le premier prix grâce à deux films (un documentaire et une fiction).

En effet, le long métrage << Tu mourras à 20 ans >> du soudanais Amjad Abu Alala a triomphé et décroché l’étoile d’or et la récompense de 50.000 dollars dans la catégorie des fictions. Le film relate l’histoire pathétique d’un jeune homme condamné à vivre à 20 ans par la prophétie d’un religieux. De plus, la catégorie des documentaires a été chapeautée par << Talking about trees >> d’un autre soudanais Suhaib Gasmelbari, il part avec l’étoile d’or et une dotation de 30.000 dollars.

Malgré les maigres moyens dont ils disposent, les cinéastes soudanais ont dignement représenté leur pays. Le prix d’interprétation féminine a été remis à la star tunisienne Hend Sabri pour son rôle joué dans << Noura rêve>>.

 

Djibo B. AMADOU