Suivez Nous

« Duga ou les charognards » ; un film qui traite des faits de la société actuelle

Irene COULIBALY | | Cinéma

« Duga ou les charognards », est un film burkinabé coréalisé par Abdoulaye Dao et Hervé Lengani. Il a été projeté le mardi 30 juillet 2019 lors des journées culturelles et artistiques organisées dans le cadre de la huitième édition du Traité d’amitié et de coopération (TAC).

D’une durée de 92 minutes, « Duga » en langue bambara est un film qui relate l’histoire d’un homme nommé Pierre. Après son décès et pour des raisons traditionnelles il ne peut être enterré dans son village natal. Mais son ami Rasmané et la veuve du défunt se donnent corps et âme pour l’inhumer décemment. Rasmané frappe alors à toutes les portes possibles pour accompagner son défunt ami dans sa dernière demeure mais sans succès. La méchanceté et l’hypocrisie de l’homme font blocage.

De l’autre côté, se déroule une autre scène. Un groupe de jeunes du quartier appelé les charognards, trouve un bébé abandonné par sa mère. Les valeurs telles que l’amitié, la tolérance et le vivre ensemble sont mises en avant dans ce film.

« Duga » fait une immersion dans la société traditionnelle et moderne avec une dose d’humour. Il embarque à la fois dans la tristesse et dans l’éclat de rire tout en enseignant la paix sociale et de l’amour du prochain qui sont des valeurs sacrées pour notre monde actuel.
La corruption, les préjugés et la religion y sont également évoqués.

« L’idée du film vient d’une histoire dont j’avais entendu parler par un ami. Et cette histoire s’est produite à Boromo. Je me suis dit pourquoi ne pas retourner à la substance même de l’histoire ? » a indiqué son réalisateur.

C’est avec une grande joie que les cinéphiles ont découvert ce film.

 

Irène COULIBALY