Suivez Nous

Un documentaire sur la vie de Gims bientôt sur Netflix

Danielle YESSO | | Cinéma

Dans la bande-annonce du documentaire “GIMS”, qui sortira sur Netflix le 17 septembre prochain, l’artiste est raconté par ses proches. Son épouse de longue date, Demdem, explique que Gims ne passe malheureusement pas assez de temps avec ses enfants.

Après PNL, Lady Gaga, Beyoncé et Travis Scott, Gims a lui aussi droit à son documentaire Netflix. Le rappeur français fera l’objet d’un film qui retracera son épopée jusqu’à son concert au stade de France, le 28 septembre 2019, il y a presque un an. Un moment mérité pour ce bosseur, qu’on connaît depuis plus d’une décennie, grâce au succès de la Sexion d’Assaut.

“C’est très difficile de me mettre dans une case. Je serai le premier rappeur chanteur urbain à avoir fait le Stade”, explique Gims dans la bande-annonce de son documentaire, dévoilée le 3 septembre 2020. “Il faut que je fasse quelque chose pour le peuple. La musique a une place tellement importante que, oui, un musicien, c’est un ambassadeur, c’est un député. Donc on lui demande beaucoup plus”, explique l’artiste de 34 ans, qui vient de devenir papa pour la 5e fois.

Mais la vie d’artiste ne laisse que peu de place à la vie de famille. C’est d’ailleurs le grand “regret” de Gims, comme l’a expliqué son épouse Demdem. “Il souffre de ne pas être assez présent pour ses enfants. C’est son regret”, a déploré celle qui le connaît depuis le lycée.

Ce documentaire semble décortiquer la véritable personnalité de Gims, qu’on pourrait penser prétentieux avec toutes ces photos de vêtements de luxe sur Instagram. “Il est vraiment dans le show off. Quand on voit son Instagram, on voit qu’il a beaucoup d’argent. Il le montre, toujours en jet privé… Il a tous les ingrédients pour être vu comme pas sympa, mais les gens l’aiment”, décrit le journaliste spécialiste du rap, Medhi Maïzi.

“Tu vas voir un personnage qui n’a rien à voir avec Gims. Qui est tout l’opposé de Gims. Parfois il est bling, parfois il est simple. Parfois il chante, parfois il rappe”, énumère Dadju, son frère.

Une belle histoire à découvrir sur Netflix le 17 septembre.

 

Danielle YESSO