Suivez Nous

« Cinquante nuances plus sombres », le film repart avec 9 nominations à la cérémonie qui récompense le pire de la production cinématographique

Danielle YESSO | | Cinéma

Malgré son succès au box-office en 2017, le long-métrage “Cinquante nuances plus sombres” avec Dakota Johnson et Jamie Dornan, adapté du roman de E. L. James détient un record peu flatteur.

Au début des années 2010, le monde de l’édition est en ébullition grâce à la trilogie romantico-érotique pour ménagères en mal de sensations Fifty Shades of Grey (Cinquante nuances de Grey) de la romancière américaine E. L. James. Elle écoulera 125 millions de livres à travers le monde et, bien évidemment, Hollywood s’emparera des droits. Sorti au cinéma en 2017, sous le titre anglais Fifty Shades Darker, le film réalisé par James Foley fera un carton au box-office mondial, récoltant 381 millions de dollars pour un budget de 55 millions ! En France, il totalisera 3,1 millions d’entrées.

Cinquante nuances plus sombres a peut-être rencontré son public, comme en témoignent ses quelque 345 millions d’euros de recette à travers le monde, mais le film n’a pas séduit la critique. En plus de nombreux avis négatifs dans la presse, le film a décroché neuf nominations lors des Golden Raspberry Awards de l’année 2017 : celle du pire film, du pire acteur pour Jamie Dornan, de la pire actrice pour Dakota Johnson… Finalement, Kim Basinger a remporté le prix de la pire actrice dans un second rôle (trophée qu’elle ne s’est pas donné la peine de récupérer), pire duo scénaristique, pire critique sur Rotten, pire scénario et, enfin, pire suite, adaptation, prequel ou sequel (un prix également obtenu).

 

Danielle YESSO