Suivez Nous

CAPHARNAÜM OU LE SORT DES ENFANTS ABANDONNÉS

Danielle YESSO | | Cinéma

Capharnaüm est un film manifeste de la libanaise Nadine Labaki, qui retrace l’histoire des enfants abandonnés. Dix ans après la sortie de son premier film à succès « Caramel », la réalisatrice libanaise présente à partir de ce mercredi 17 octobre son dernier-né qui se veut être un appel lancé au secours des enfants abandonnés.

Il a fallu trois années de recherches acharnées pour réaliser ce film dans lequel la fiction du début a été rattrapée par la réalité du terrain. Capharnaüm est un film de deux heures dans lequel se propage un tourbillon d’émotions sans répit.

Le personnage principal est un jeune garçon du nom de Zain qui semble perdu dans le monde dans lequel il vit. Ce rôle est joué par Zain Al Rafeea né en 2004 en Syrie et immigré en 2012 au Liban. Ce film relève un double défi : être innovateur dans sa forme cinématographique et raconter d’une manière inédite le sort des enfants de la rue.

Capharnaüm est un film qui a été couronné au Festival de Cannes avec le prix du jury. Les rôles du personnage principal et aussi des personnages secondaires, sont joués par des personnes dont la vraie vie est proche de leur rôle.

Dans ce film, vous découvrirez le véritable combat que doivent mener les enfants de la rue au quotidien. On est confronté au pédophile qui rôde autour des jeunes garçons, à une femme éthiopienne sans papiers prête à abandonner son bébé pour augmenter ses chances d’émigrer, à la filière des passeurs, aux couples à la recherche de bébés bon marché etc.

Jusqu’au bout, Capharnaüm reste un film à part, qu’il faut absolument voir et surtout vivre.

 

Danielle YESSO