Suivez Nous

« Bohemian Rhapsody » et « Roma » triomphent aux Golden Globes à la surprise de nombreuses personnes

Innocent KONAN | | Cinéma

Rami Malek, interprète de Freddie Mercury, entouré des anciens membres du groupe Queen. © Kevin Winter, AFP

Cérémonie annonciatrice des Oscars, les Golden Globes ont sacré « Bohemian Rhapsody », le biopic de Freddie Mercury, et « Roma », le drame intimiste d’Alfonso Cuaron produit et diffusé par Netflix.

Tous les chemins mènent à « Roma »… Chouchou de la critique américaine, le dernier long métrage du Mexicain Alfonso Cuaron a été primé deux fois, dimanche 6 janvier, lors des Golden Globes, cérémonie considérée comme annonciatrice des Oscars.

Cette 76e cérémonie des Golden Globes a fait des surprises.

La plus grande surprise fut la récompense de Bohemian Rhapsody qui retrace la vie du chanteur du groupe Queen Freddie Mercury. Il est donc sacré meilleur film dramatique de l’année, c’est-à-dire le prix le plus convoité de la soirée.

Le long métrage reconstitue le parcours du chanteur au sein du groupe Queen, faisant la part belle à la musique et aux morceaux de bravoure des quatre Anglais sur scène.
Tourné en espagnol, et ne pouvant à ce titre pas concourir dans la catégorie phare du « film dramatique », « Roma » a aussi obtenu le Golden Globe du meilleur film en langue étrangère. Oscarisé pour « Gravity » en 2014, Alfonso Cuaron a aussi été sacré « meilleur réalisateur », face à des concurrents de poids comme Spike Lee (« BlacKkKlansman ») ou Bradley Cooper pour « A Star Is Born », l’autre grand favori de la soirée.

L’ Américaine Glenn Close a remporté quant à elle le Golden Globe de la meilleure actrice dramatique pour « The Wife ». Le film « s’appelle +The Wife+ (l’épouse, ndlr), je crois que c’est pour ça qu’il a mis 14 ans à se faire », a plaisanté l’actrice, visiblement émue.

 

Innocent KONAN