Suivez Nous

Aïssa Maïga, son combat contre les inégalités au cinéma

Irene COULIBALY | | Cinéma

Après avoir été victime, Aïssa Maïga s’emploie depuis près de deux ans à lutter contre les inégalités au cinéma, notamment envers les personnes victimes de racisme.

La comédienne n’hésite pas à utiliser tous les moyens à sa disposition pour mener à bien son combat contre les inégalités au cinéma. Elle a d’abord écrit un livre éponyme qui est un manifeste écrit par seize comédiennes noires. Un livre qui dénonce les difficultés d’exister au cinéma quand on n’a pas la peau blanche.

Haut et fort, la comédienne crie son désir de voir le cinéma faire place à la diversité où il existe une représentation « digne et juste » de tous. En effet, Aïssa explique s’être engagée dans ce combat après avoir été victime à cause de sa couleur de peau qui était un problème pour les autres au début de sa carrière. « Moi, je voulais être comédienne et je n’avais jamais imaginé que mes origines pouvaient me poser problème », a-t-elle expliqué ce vendredi 14 août à Madame Figaro.

Ce fut une « expérience cruelle » qui a poussé la comédienne à initier ce combat. Après le tournage du film où elle a été choisie pour jouer à côté d’un acteur connu, Aïssa a constaté qu’elle avait été retirée de l’affiche à la sortie du film.

Selon Aïssa, la diversité ne se limite pas à voir une actrice noire cantonnée les rôles de femme de ménage ou de nounou. Elle doit aussi pouvoir jouer une magistrate ou une médecin ou tout autre rôle qu’une comédienne blanche pourrait incarner. Elle a également affirmé avoir joué dans le film Prête-moi ta main d’Alain Chabat, alors que le rôle était auparavant destiné à une femme aux yeux clairs.

Aïssa Maïga sait qu’elle a du chemin à parcourir pour arriver à changer ces préjugés dans le domaine du cinéma, les actrices noires sont bien trop souvent lésées, selon elle.

 

Irène COULIBALY