Suivez Nous

Yvdero, l’humoriste web qui a su s’imposer dans l’univers de l’art ivoirien

Irene COULIBALY | | Arts Vivants

Yvanne Naba alias Yvidero est une comédienne humoriste ivoiro-cap-Verdienne, née à Abidjan dans les années 80. Elle s’est très vite fait remarquer sur les réseaux sociaux avec ses vidéos comiques à couper le souffle portant généralement sur le quotidien des personnes :la toile ivoirienne en raffole. Depuis un certain temps, on la voit s’imposer sur le petit écran sur différentes chaînes ivoiriennes. Est-ce un nouveau défi ? Mais comment a débuté la carrière de la dame au multiple surnom ?

En un temps record, Yvidero s’est positionnée comme l’une des coqueluches du web ce qui lui a valu plusieurs surnoms parmi lesquels : Fatou N’diaye, tata Zamba, Ama Thomson Yvidero la Didi. C’est en mars 2016 que la comédienne lance sa première parodie portant sur le divorce du footballeur ivoirien Zokora Didier. Cette vidéo de 2 minutes qui fait grand bruit sur les réseaux sociaux marque le début d’une carrière qui n’a pas fini de surprendre encore aujourd’hui.

Yvidero multiplie ainsi les vidéos avec des messages touchant la conscience collective, car au-delà du rire ressort toujours une moralité pour les internautes.

Ses apparitions dans le cinéma

Loin de s’arrêter sur les petites vidéos, Yvidero résidant en France, continue d’apporter sa touche d’humour particulière sur tous les faits divers ivoiriens et réussit toujours son ‘’coup’’. Outre ses vidéos one shoot en solo ou simulant des appels, la comédienne s’essaie aussi à des vidéos plus longues en collaboration avec des web humoristes français comme Fréderic Bukolé et Dycosh dans Barber shop diffusé sur canal+. Sans oublier la série Kritikos diffusée sur la RTI qu’elle a elle-même produite.

« Mme Tonpki et compagnie », sa récente série

Yvidero a d’ailleurs été récemment sollicité pour camper le rôle d’actrice principale dans « Mme Tonpki et compagnie », une série qui sera diffusée sur la NCI (nouvelle chaîne ivoirienne) qui fut pour elle très enrichissante. « Le tournage s’est déroulé dans une grande exaltation : une ambiance décalée, faite de fous rires, avec des acteurs talentueux et de nouveaux talents que vous allez découvrir dans la série », a fait savoir Yvidero au cours d’un entretien. Les thèmes abordés dans cette série de 50 épisodes écrite par la web humoriste sont essentiellement tirés des faits de société, des situations loufoques de la vie quotidienne. Dans son rôle de femme « affairée » qui a l’œil sur tout et qu’on ne peut facilement berner, Yvidero veut passer un message ou une morale dans chaque capsule.

Prix et distinctions

Grâce à ses performances, la comédienne humoriste a remporté de nombreuses distinctions dont celui de Meilleure humoriste web Ayana webzine 2018 ; Prix de la francophonie jeunesse 3535 meilleure interprétation 2018. Ainsi que le prix Espoir diaspora top 10 de la mode ivoirienne, Meilleure humoriste adicomdays 2018/2019, Ambassadrice Blamo’o. Elle a également été égérie MTN et Nouvelle parfumerie Gandour.

En seulement 4 ans de carrière, Yvidero a su gagner sa place dans les cœurs et son public va bien au-delà des frontières de la Côte d’Ivoire avec environ 473 vidéos sur sa page officielle Facebook.

 

Irène COULIBALY