Suivez Nous

Aux amoureux le cirque Phénix livre un spectacle 100% africain

Cyril Verb | | Arts Vivants

CIRKAFRIKA3

CirkAfrica est à sa troisième édition. Le spectacle concocté et présenté par le cirque Phénix mêle prestations de jongleurs, sangles, marionnettes géantes, contorsionnistes, numéro de bassines. Le tout soutenu par un brillant orchestre.

Ces artistes africains venus de divers pays du continent – dont le Maroc, l’Éthiopie, le Togo ou le Ghana – sont en attraction à la Pelouse de Renivy (Paris) jusqu’au 21 janvier. Ils entameront par la suite une tournée dans toute la France.  Cuba et la Chine ont eu l’occasion de découvrir les talents de la quarantaine d’artiste de cette troupe intergénérationnelle et interculturelle, les années passées. Créé et piloté par Alain M. Pacherie,  CirkAfrica se veut un spectacle entièrement 100% africain. « À New York, j’ai découvert en 2002 l’UniverSoul Circus à Brooklyn, un cirque communautaire noir. J’ai été très ému par ces artistes et acrobates extraordinaires, généreux. J’étais le seul Blanc sous le chapiteau et je ne comprenais pas pourquoi, car ce spectacle formidable était accessible à tous. Ça m’a donné l’idée de créer un cirque africain en France, avec ma compagnie Phénix », évoque Pacherie à propos de l’origine de son initiative.

Cependant, il reste convaincu qu’il ne s’agit pas de faire un spectacle avec un regard Français, sans connaitre les cultures africaines. Alors, s’enclenche une série de voyages vers le continent dans l’optique de percevoir au mieux cette culture par le toucher et des échanges avec des professionnels de l’art. 10 ans après, le Phénix est né. Des pratiques ancestrales à l’instar du numéro des échassiers du Togo retrouvent une nouvelle vie. Les arts africains dans leurs diversités s’inspirent d’autres horizons pour donner un spectacle original et atypique.

Ce voyage acrobatique et musical plait au public, 6 millions de spectateurs depuis sa création en 2012. De quoi nourrir d’autres rêves chez son précurseur. Alain Pacherie envisage multiplier les éditions. Il est bien conscient, son initiative a professionnalisé plusieurs artistes africains, créé des vocations chez les jeunes et sert d’élément catalyseur pour la création et la promotion des métiers du cirque en Afrique. Et hop, un autre rêve : faire une tournée africaine !

 

Cyril Verb

Mots-clefs : ,