Suivez Nous

Peinture/Monné Bou (Peintre): «Pascal Konan est une main qu’il faut sauver»

Cheickna D Salif | | Arts Visuels

-
Pour sa première exposition individuelle, le jeune peintre Pascal Konan aura permis aux critiques de tomber d’accord sur son « immense » talent. Même s’il faut reconnaître cependant que l’artiste est encore à la recherche d’une identité picturale.

A en croire, Monné Bou, connu pour être l’un des peintres majeurs de la Côte d’Ivoire, Pascal Konan fait un travail extraordinaire. « Il a du talent ce jeune homme. C’est une main qu’il faut sauver pour la peinture », a tenu a souligné le maître du jet qui rappelle Jackson Pollock.

Au cours de cette exposition intitulée « Nos plus belles années », débutée le 23 février dernier pour prendre fin ce jeudi 1er mars, à la galerie Sainte Cécile, à Abidjan-2Plateaux, Pascal Konan a servi au public une partie de l’immensité de son talent à travers plusieurs styles d’écriture.

Un parcours des toiles permet de dire que Pascal est perpétuellement à la recherche d’un style. Cependant, il démontre dans sa démarche son talent de bon dessinateur, sa maitrise de la composition et surtout celle de l’harmonie des couleur et de la lumière qui donnent une vie intense à ses créations.

A la suite de Monné Bou, l’artiste Jean Claude Henein qui une cinquantaine d’année d’expérience de peinture à son arc,  affirme que d’année en année Pascal Konan a fait des progrès. Chose assez rare selon lui au niveau des jeunes artistes Pour lui la « dernière pâte  de Pascal est tout à fait extraordinaire ». C’est pourquoi, il a encouragé les collectionneurs dès à présent à se procurer les œuvres du peintre.