Suivez Nous

PEINTURE CONTEMPORAINE Idriss Coulibaly (Zoum) Il ne peint pas les chevaux, mais l’equitation

Jean Marc Kouassi | | Arts Visuels

-

L’usage contredit l’étymologie. En effet, tout peintre vivant est censé être contemporain. Or cette expression concerne la production des artistes contemporains qui s’affranchissent des habitudes du passé. L’artiste qui ouvre de nouveaux espaces à la creation, fait de la peinture contemporaine. Celui qui peint des paysages au goût des jours passes peut s’en réclamer: Le public qui utilise ce terme, le lui refusera. Parfois même avec un certain énervement.

La peinture contemporaine est une des composants de l´art contemporain. L’art actuel est controversé justement quand il ne reconnait plus la peinture comme un art à part entière, quand il voit dans la peinture un art du passé.
Et dépuis quand les arts meurent-ils?
Les artistes meurent, mais l´art; jamais. Ne dit-on pas d’ailleurs que l’homme meurt, mais ses oeuvres démeurrent? Eh bien la peinture fait parti de ces oeuvres qui ne meurrent jamais. Pourtant la question de cette mort a été posée par nombre de personnalités autorisées tout au long du 20eme siècle. Une partie de ces gens sont eux-même déjà morts et déjà oubliés.

Mais lui, il fait parti comme bien d’autres des vivants qui font encore la fièrté de cet art dit contemporain.

Titulaire de l’école supérieure des beaux arts, Idriss Coulibaly (Zoum) est un artiste avide de l’inconnu.
Anthousiaste et motivé, Zoum s’éfforce d’atteindre la perfection dans tout ce qu’il entreprend. Communicateur avisé, le respect de la ponctualité fait de lui un peintre indé pendant. Après des cours d’anglais à ILFORD COMMUNITY CENTRE et CAMBERWELL COLLEGE OF ART, Zoum a travaillé comme carricaturiste à Mimosa Magazine en côte d’ivoire son pays d’origine, carricaturiste à Mediator Magazine et animateur artistique à Farassa en Grande Bretagne (UK) où il vit désormais.
Outre la peinture, Zoum adore le foot-ball, la lecture et la pêche.
Comme un artiste contemporain professionel, Zoum ne peint pas les femmes, mais la feminité. Il ne peint pas les chevaux, mais l’équitation: L’art d’élever les chevaux au grade d’amis de l’homme.

-