Suivez Nous

PATRIMOINE: CORINE HAZOUMÉ : “Nous incitons à la révolution culturelle africaine”

Remi Coulibaly | | Arts Visuels

-

La céramiste Corine Hazoumé a prononcé une conférence publique à Paris. Après le succès de l’exposition L’Afrique lumières, le mois dernier à la porte de Versailles à Paris, Corine Hazoumé, céramiste et opératrice culturelle, fondatrice de Cer’Afrique, a été invitée par l’UJIF (Union des journalistes ivoiriens de France) à prononcer une conférence sur le thème : «Art, artisanat, culture : outils de promotion de l’Afrique » au Centre d’accueil de la presse étrangère (CAPE) de la maison de Radio France le jeudi 8 novembre.

Après avoir posé la problématique des voies et moyens dont dispose l’Afrique pour exploiter ses propres richesses, les rendre rentables et s’imposer sur le plan international, la conférencière a indiqué qu’il fallait travailler à l’intérieur de collectifs qui déboucheraient sur des réseaux, de véritables lobbies, afin de donner une réponse positive à tous les détracteurs de l’Afrique.

En substance, elle a réhabilité ce continent en présentant ses richesses culturelles en des propos fort crus : “Nous remettons l’Afrique dans son rang de premier mondial, grenier et poumon du monde qui y vient pour se nourrir et l’utilise pour se développer”.

S’agissant de son engagement pour l’unité de l’Afrique, Corine Hazoumé répondra : “Il est temps pour les fils et filles de l’Afrique de se donner sincèrement la main dans l’unité, l’abnégation et le travail pour aller vers la révolution culturelle, seule alternative pour son développement et son positionnement”.