Suivez Nous

Nigéria : l’Angleterre veut restituer un coq royal en bronze pillé en 1897

Djibo B. AMADOU | | Arts Visuels

L’initiative de restitution des objets d’art africain entreprise par le président Français Emmanuel Macron a porté ses fruits. La grande Bretagne souhaite retourner au Nigeria un coq royal en bronze.

La grande Bretagne souhaite retourner au Nigeria un coq royal en bronze pillé par les forces britanniques en 1897. Cette restitution est la résultante des actions menées par Jesus College Cambridge basé en Angleterre. Pour l’heure, les modalités de transfert de l’objet n’ont pas été communiquées. Mais il est clair que l’actuel Oba de la cour de Bénin en est le destinataire.

La politique de restitution des objets d’art entamée par le président français Emmanuel Macron semble être la lance de fer du retour massif des biens africains. Selon un rapport dudit président, 90% de l’art africain se trouvent hors du continent, le butin est reparti dans les musées, les galeries d’art et collections d’universités. Si l’Afrique est considérée comme un continent inopérant du point de vue culturel, cela peut être imputé à la spoliation de ses objets culturels.

Certains pays exigent le rapatriement de leurs richesses culturelles, cependant le manque d’infrastructures inquiète les observateurs qui déclinent la négligence des pouvoirs publics.

 

Djibo B. Amadou