Suivez Nous

L’illustrateur rémois Pascal Somon condamné à 10 mois de prison avec sursis

Arsene DOUBLE | | Arts Visuels

L’illustrateur rémois et auteur de bande dessinée de 58 ans, Pascal Somon a été condamné, mardi 28 mai 2019, à 10 mois de prison avec sursis pour contrefaçons par le tribunal correctionnel de Reims. Depuis longtemps (2010), il est poursuivi par la société de droit belge, Moulinsart, qui protège l’œuvre d’Hergé, dessinateur et scénariste belge, mort en 1983. Elle l’accuse de faire commerce de dessins de Tintin, signé de sa main, à travers la vente d’originaux et l’impression d’affiches.

Elle s’est donnée pour mission de protéger l’œuvre de Hergé, auteur de l’une des plus célèbres et populaires bandes dessinées européennes du XXe siècle (230 millions exemplaires vendus) : « Les Aventures de Tintin ». Propriétaire du personnage et de son exploitation sous la forme de produits dérivés, Moulinsart mène une lutte acharnée contre ceux qui reprennent à leur compte l’image de Tintin, même quand il s’agit de réalisations artistiques, comme c’est le cas de Pascal Somon, illustrateur et auteur de bande dessinée.

Pascal Somon n’est pas à sa première condamnation. Plusieurs fois, il a eu maille à partir avec la justice pour cette même affaire.

Fin avril, le parquet avait requis contre lui six mois d’emprisonnement ferme pour contrefaçon en récidive. En 2015, la cour d’appel de Reims l’avait déjà condamné à cinq mois de prison avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve, pour les mêmes faits.

 

Tintin, personnage clivant

Tintin est un personnage créé par le dessinateur et scénariste belge Hergé, mort en 1983. Il est le héros de la série de bandes dessinées intitulée « Les Aventures de Tintin. » Dans l’ouvrage de Hergé, Tintin joue le rôle de reporter et globe-trotter belge toujours accompagné de son fox-terrier Milou.

C’est ce personnage qui est reproduit avec délicatesse par Pascal Somon ; signé de sa main ; et enfin commercialisé à travers la vente d’originaux et l’impression d’affiches.

Véritables pastiches ! Ses « Tintin » s’apparentent à des posters mettant en scène le célèbre héros dans des situations ne figurant dans aucune de ses aventures initiales, prévues par Hergé. Tintin joue ici au golf, là au baseball ; on le voit tatouer un explicite « Hommage à Hergé » sur le bras du capitaine Haddock, conduire une moto, poser devant un avion de chasse, passer du bon temps avec une femme… Si certaines illustrations font clairement référence aux albums les plus fameux de la collection, elles ne sont jamais des copies de cases ou de couvertures existantes.

Bref, même si Pascal Somon est condamné pour contrefaçon, il n’en demeure pas moins un grand peintre.

 

Arsène DOUBLE