Suivez Nous

Fauteuil Mad in bled : Hicham El Madi rend hommage à la culture berbère

Irene COULIBALY | | Arts Visuels

Le Mad in Bled, un siège qui a de la personnalité ! ©DR

Designer marocain, Hicham El Madi conçoit ses fauteuils Mad in bled pour rendre hommage aux garde-robes berbères. C’est un mélange d’art et d’artisanat du Maroc, qui donne des produits contemporains magnifiques.

« J’aménage des maisons et appartements au Maroc, mais aussi en Europe pour une clientèle aisée en quête de modèle unique », affirme-t-il.

Âgé de 50 ans, Madi, diplômé de l’institut des arts appliqués de Paris est aujourd’hui installé à Marrakech. Il a notamment étudié le graphisme et le textile avant de se tourner vers le mobilier, un art qu’il exerce avec habileté. Ses clients sont généralement des hôtels ou des maisons d’hôtes pour des prix oscillant entre 600 et 2.500 Euro.

Ses meubles spéciaux qui portent sa signature Mad In Bled faits sur mesure allient divers matériaux qu’il travaille dans son show-room et son atelier avec une vingtaine d’artisans.

Sa dernière collection le Ikoulan (laine en langue berbère) est composée de pièces de mobilier agrémentées de plusieurs différents textiles colorés. Hicham El Madi s’inspire essentiellement des vêtements des femmes berbères pour leurs couleurs multiples uniques. Des fauteuils très colorés du style Louis XVI pour un coût de 600 euros, toujours en mêlant les influences marocaines, africaines et européennes, dans les motifs comme dans les couleurs.

 

Irène COULIBALY