Suivez Nous

« LE BATTEUR DE TAM-TAM DE LA FIKIN », UNE STATUE GÉANTE AU CŒUR DE KINSHASA

Danielle YESSO | | Arts Visuels

La géante statue « Batteur de Tam-tam de la Fikin », est un vrai bijou pour la République Démocratique du Congo. Située à la Foire internationale de Kinshasa, cette représentation artistique d’un personnage emblématique du 20e siècle attire, chaque année, des milliers de touristes venus du monde entier.

La célèbre statue « Batteur de Tam-tam de la Fikin » est un hommage mérité à Nkumbi Kinkumbila, batteur de tam-tam originaire du Congo Central, dans la façade Ouest. « Né en 1928 et décédé en 2008, les performances de Nkumbi ont attiré beaucoup plus d’attention lorsque le Mouvement Populaire de la Révolution de la province du Bas-Congo a repris certains de ses battements dans son groupe d’animation », peut-on lire dans un article de Voice of Congo.

Étant une œuvre d’esprit, le « Batteur de Tam-tam de la Fikin » vise à mettre en lumière l’art de ce pays au cœur de l’Afrique. « Cette statue est une contribution au rayonnement de l’art plastique de la République Démocratique du Congo. Elle attire l’attention des touristes sur la culture congolaise », note un touriste belge.

Né le 25 décembre 1925 et décédé le 13 janvier 2020 après une longue maladie, André Lufwa Mawidi, sculpteur de cette statue, est une icône qui a révolutionné l’art congolais grâce à son goût de génie. Outre le « Batteur de Tam-tam de la Fikin », ce premier enseignant de l’Académie des Beaux Arts est le sculpteur de plusieurs œuvres dont la statue « Le voyageur » au ministère des Affaires étrangères à Kinshasa, les monuments de Désiré Kabila et Patrice Emery Lumumba au croisement du boulevard du 30 juin dans la même ville.

 

Danielle YESSO