Suivez Nous

Le street artiste C215, signe une dernière œuvre avant de se confiner

Irene COULIBALY | | Art contemporain

C215 – Quai de Seine Paris 13 // photo août 2013 @vidos

Le mardi dernier, l’artiste C215 a partagé sur son compte Twitter une photographie de sa dernière œuvre représentant un couple portant masque et échangeant un baiser.

Sur la toile, deux amoureux échangent une étreinte immortalisée dans à un coin de la rue. Le sreet-artist C215 a tenu à terminer son œuvre avant la consigne du confinement total à l’angle de la rue Danielle Casanova (Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne). Le 17 mars, il en a publié la photographie sur son compte Twitter précisant que ce serait la dernière avant le confinement.

Son dessin présente deux amoureux séparés bien que proche. Cette œuvre est un message pour dire aux personnes confinées d’en profiter pour renforcer les liens avec leurs proches et de ne pas se diviser.

« Ce sera ma dernière avant nul ne sait quand, écrit-il. Les street-artists sont eux aussi au chômage technique. Prenez soin de vous. Restez chez vous. », a-t-il écrit. « Je l’ai faite avec un pincement au cœur. Je voulais qu’il soit le reflet de ce qu’on vit aujourd’hui, avec la maladie qui progresse. Cette œuvre marque une séquence, une mémoire, pour qu’on se souvienne plus tard de cette période-là », toujours selon l’artiste.

Aucun street-artist ne pourra peindre jusqu’à nouvel ordre en raison de la maladie à coronavirus. C215 a peint plusieurs œuvres dont, de nombreux visages de migrants sur les rues de la ville de Paris, un immense chat bleu ou le portrait de Simone Veil sur une boite aux lettres dans le XIIIème.

 

Irène COULIBALY