Suivez Nous

Le groupe Rem’de, ambassadeur culturel de la Côte d’Ivoire dans le monde

Danielle YESSO | | Art contemporain

Le groupe Rem’de (Recherche musicale de danse et d’expression) est un ensemble artistique qui œuvre pour la découverte des danses folkloriques et patrimoniales de divers horizons de la Côte d’Ivoire. Ce groupe de danse a été créé en 2003 par madame Sery Yao. L’idée lui est venue après son retour au pays à la fin de ses études à Montréal, quand elle s’est rendue compte que la culture ivoirienne disparaissait au profit d’autres cultures. Ainsi donc est né Rem’de.

La compagnie compte plusieurs participations à divers spectacles aux quatre coins du monde. Notamment le festival folklorique arabo-africain de Tizy Ouzou, ceux de Timgad, de Sidy Bel Abess, Asfoun, Tzi Rached et d’Ouragan.

Longtemps demeurée dans l’ombre, la fondatrice a fait la présentation officielle de sa compagnie de danse en présence des autorités de la municipalité de Yopougon, des médias et du grand public. Au cours de la rencontre, la présidente-fondatrice a exposé les difficultés rencontrées par la compagnie jusque-là. En l’occurrence les problèmes financiers.

La Cote d’Ivoire ayant un grand nombre de cultures et de traditions, la compagnie doit effectuer de nombreux voyages dans les différentes régions du pays afin de s’imprégner des codes et cultures des peuples. Aussi la confection des costumes traditionnels s’avère onéreuse. En plus, s’ajoute à cela la méconnaissance du groupe par le public. « Dans les autres pays ce sont les tapis rouges, les cris, le public, mais ici quand on arrive à l’aéroport c’est sur la pointe des pieds » a-t-elle affirmé.

La compagnie a en outre, glané plusieurs lauriers qui lui ont permis de se hisser à un niveau supérieur à travers une vingtaine de trophées aujourd’hui à son actif. Au nombre desquels le Prix World Master 2010, le Prix d’Excellence 2017 etc.

En termes de perspectives, la compagnie a annoncé ses prochaines tournées à travers l’Europe et l’Amérique. Notamment au Canada, aux États-Unis, en Australie…

 

Danielle YESSO