Suivez Nous

Une exposition pour rendre hommage au « maitre » Jacques Samir STENKA

Irene COULIBALY | | Art contemporain

Des œuvres de STENKA, artiste peintre ivoirien. © Innocent Konan

Chose promise chose due ! La célébration des 60 ans de peinture de l’artiste peintre ivoirien Jacques Samir STENKA a effectivement démarré ce jeudi 19 septembre 2019 au Sofitel Abidjan hôtel Ivoire. Famille, amis et artistes peintres ; tous ont répondu présent pour donner de la chaleur à cet évènement et témoigner de leur amour pour la peinture mais aussi pour rendre hommage au travail abattu par le peintre durant 60 années. Cet  hommage initié par la fondation « Tous pour les enfants » avec à sa tête, Olivier Pépé, permettra de découvrir et redécouvrir les œuvres de l’artiste aux doigts magiques, STENKA.

Ce sont 60 toiles composées de pièces uniques chacune exposées comme symbole des 60 ans de peinture de STENKA. La galerie d’exposition du Sofitel a changé de décor depuis ce jeudi. Elle est embellie par des toiles exceptionnelles du « père de la peinture » ivoirienne. A gauche comme à droite, des toiles posées sur les cimaises de la galerie retiennent l’attention des visiteurs venus en nombre conséquent pour l’occasion dont l’écrivaine, poète, chorégraphe et peintre, WereWere Liking ainsi que Henri N’Koumo, directeur du Livre. L’ambiance est festive et capte des curieux qui ne manquent pas de s’arrêter pour admirer les œuvres de l’artiste.

Cette exposition représente la célébration d’un maitre qui est une richesse pour la Côte d’Ivoire et pour l’Afrique. C’est un « maitre, un model et une source d’inspiration pour la plupart des jeunes artiste peintres qui est célébré » comme le dit un visiteur magnifié par les œuvres de l’artiste.

En sillonnant la galérie, trois toiles attirent particulièrement notre attention. Il s’agit de la toile « Merci » peinte en 2007. Un mot puissant qui fait partie de notre vie et par lequel l’artiste exprime sa reconnaissance à la peinture qui a fait de lui l’homme qu’il est aujourd’hui et aussi aux personnes qui l’on toujours soutenues dans sa carrière. « Subliminal », (2018) et son plus récent « l’âme paisible », peint en août 2019, signe du travailleur infatigable qu’est STENKA ; amoureux des couleurs qu’il utilise pour ressortir ses émotions, son intérieur.

 

L’artiste et sa peinture

« La peinture c’est ma destinée, c’est ce que je devais faire, ce que je fais toujours et je n’arrêterai jamais de faire la peinture. C’est mon langage, c’est ce que j’aime », affirme STENKA tout heureux. « Il n’y a pas de source particulière d’inspiration car c’est un langage de paresseux. La création pour moi est perpétuelle. Il faut vivre ce que l’on fait car seul le travail paye » a-t-il conseillé avant l’interminable séance photo qui a suivi, chacun voulant immortaliser ce moment avec un souvenir.

Pour Olivier Pépé, président de la fondation « Tous pour les enfants », par ailleurs commissaire général de l’exposition, Jacques Samir STENKA est un « maitre ». « C’est un honneur pour moi de l’exposer et de le célébrer car il est un maitre de la peinture. C’est notre Picasso » a-t-il conclu.

« 60 ans de peinture c’est tout une vie car de nombreuses personnes n’atteignent pas cet âge. C’est aussi un honneur pour moi de voir le travail de notre père reconnu. Je suis plus que satisfaite du travail abattu par lui », s’est exprimé Samir épouse Koné Juliette, fille de l’artiste au micro de 100%culture.

En 60 ans de carrière et à 73 ans, Jacques Samir STENKA totalise plus de 35.000 œuvres . Des œuvres faites avec de « la craie d’écolier », indélébile (qui ne s’efface pas) à partir d’une technique particulière dont lui seul détient le secret.

L’exposition qui s’est ouverte jeudi 19 août 2019 se poursuit jusqu’au 19 novembre au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire. Une autre exposition débute ce 27 septembre au Casino Barrière l’Éléphant d’Or d’Abidjan et prend fin le 27 octobre prochain. Le public est donc attendu pour faire de cette célébration un réel succès à la hauteur de l’illustre peintre.

 

Irène COULIBALY