Suivez Nous

CAN’ART: Yamoussoukro rayonne de mille couleurs grâce à une fresque murale exceptionnelle !

Innocent KONAN | | Art contemporain

La ville de Yamoussoukro s’est parée d’une fresque murale flamboyante, fruit du talent de six plasticiens ivoiriens et du projet CAN’ART initié par le journaliste culturel Raymond-Alex Loukou à l’occasion de la CAN 2023. Cette cérémonie de clôture, placée sous le haut patronage du Maire Kouamé Kouassi Patrice (KKP), a marqué l’apothéose d’une initiative qui a embelli la cité et célébré la passion du football.

La fresque, véritable kaléidoscope d’émotions, retrace les moments forts de la CAN 2023 et célèbre la victoire des Éléphants. Couleurs vives, symboles vibrants et expressions saisissantes se combinent pour créer une ode à la beauté du sport et au talent des artistes ivoiriens.

Le Maire KKP, visiblement ému par la beauté de l’œuvre, a exprimé sa profonde admiration pour le travail des artistes et l’audace du promoteur. Il a pris l’engagement solennel de pérenniser ce projet en l’implémentant sur d’autres sites de la commune. Des instructions fermes ont été données pour que les premiers résultats soient visibles dans les meilleurs délais.

La Directrice régionale du Tourisme et des Loisirs, Mme Soumahoro Félicité, a salué l’initiative et a encouragé la transformation de la fresque en produit touristique. Un pari gagnant qui permettra de valoriser le patrimoine culturel de Yamoussoukro et d’attirer davantage de visiteurs.

CAN’ART: une inspiration pour l’avenir

Le projet CAN’ART ne se résume pas à une simple fresque murale. Il s’agit d’une véritable ode à la créativité, à la passion et au civisme. En offrant à la ville de Yamoussoukro une œuvre d’art unique, les artistes et le promoteur ont insufflé un nouveau dynamisme à la cité et inspiré les générations futures.

La cérémonie s’est achevée par une visite guidée de la fresque, ponctuée d’explications des artistes présents. Un moment d’échange et de partage qui a permis à tous de mesurer l’impact positif de ce projet novateur.

Innocent KONAN

Mots-clefs : ,