Suivez Nous

1957-2021 : 64 ans d’arts visuels en Côte d’Ivoire, une exposition qui revisite l’histoire de l’art ivoirien

Irene COULIBALY | | Art contemporain

C’est le musée des cultures contemporaines Adama Toungara d’Abobo (Abidjan) qui accueille cette exposition destinée à faire revivre l’histoire de l’art visuel en Côte d’Ivoire. Dénommé 1957-2021 : 64 ans d’arts visuels en Côte d’Ivoire, cette exposition se tiendra sur trois mois dans le même musée.

Inauguré le 11 mars 2020 par la première dame Dominique Ouattara avec l’exposition ‘’Prête-moi ton rêve’’ réunissant des artistes venus de toute l’Afrique. Pour cette année 2021, le musée des cultures contemporaines Adama Toungara se consacre cette année 2021 à la mise en valeur des créateurs ivoiriens, à l’art moderne et contemporain en Côte d’Ivoire.

L’exposition 1957-2021 : 64 ans d’arts visuels en Côte d’Ivoire est une exposition rétrospective de l’art en Côte d’Ivoire. Elle vise selon les organisateurs à signaler la diversité et la vigueur des démarches plastiques et esthétiques qui ont fixé les repères de l’histoire de l’art de ce pays. Les œuvres d’art exposées à partir de ce jeudi 18 février 2021 jusqu’au mois d’avril sont des pièces uniques qui proposent le vécu des exposants et leurs idées sur l’évolution générale de la société et du monde. On peut y voir la collection dénommée ‘’Les ténèbres’’ de l’artiste sculpteur Djima Karamoko. Ce terme a été choisi selon qui, : « les ténèbres représentent l’ensemble de nos doutes, nos peurs, nos craintes, tout ce que l’on n’arrive pas à comprendre. Les ténèbres peuvent prendre plusieurs formes dont la vue d’un serpent, la maladie, une situation économique … (…) ». L’auteur invite donc chacun à surmonter l’ensemble de ces ténèbres, à être plus fort et à aller au-delà.

Plusieurs exposants et visiteurs ont effectué le déplacement pour prendre part au vernissage ce jeudi soir dans une ambiance conviviale.

 

Irène COULIBALY

Mots-clefs : , , ,